04/01/2016

Afrique : Un eldorado pour les investisseurs

A la fois magnifique et complexe, riche en ressources naturelles mais modeste, l’Afrique est une aubaine pour les investisseurs. C’est un continent où tous les rêves sont permis, notamment en matière d’investissement.

Investir en Afrique : que comprendre ?

L’Afrique en train de trouver sa voie vers le développement et n’attend que les investisseurs audacieux, adoptant une approche claire et une démarche stratégique claire pour dévoiler toute sa splendeur. Nouvelles opportunités pour les investisseurs voulant faire leur preuve, l’Afrique est un marché dynamique plein de ressources. Cependant, il est essentiel de retenir au moins 3 étapes pour mieux investir en Afrique. Il faut tout d’abord repérer les créneaux favorables afin d’identifier les opportunités commerciales qui rapportent. Puis, mettre en place une politique d’entrée pertinente pour mieux intégrer le marché. Enfin, établir une bonne stratégie de pénétration du secteur souhaité.

Pourquoi l’Afrique ?

L’Afrique est un pays juteux pour l’investissement. Tout simplement parce qu’elle a une immense ressource naturelle, une population jeune et dynamique mais surtout une volonté de fer pour le développement. Voilà pourquoi le continent est ouvert à tous les investisseurs, locaux et internationaux, et prête à mettre en avant ses atouts pour booster, d’un côté son dynamisme économique et de l’autre pour permettre l’épanouissement de tous les secteurs d’investissement. Eurafrique Stratégie, société de conseils par l’homme d’affaires M. jean marc simon, se propose désormais d’accompagner les investisseurs étrangers désirant mieux connaitre le continent. Elle permet également aux décideurs Africains de mieux comprendre les porteurs d’opportunité comme leurs homologues européens.

L’Afrique : un marché qui rapporte

Marquée par un grand boom démographique, l’Afrique va être d’ici peu une réelle opportunité pour les investisseurs dans plusieurs secteurs, notamment dans la consommation. D’ici, 2030, la population de la ville de Lagos à Nigéria va atteindre les 25 millions selon une estimation récente d’Oxford Economics et les principales grandes villes en Afrique compteront en plus quelques 300 millions d’individus. Une telle explosion démographie engendre logiquement une forte demande.  D’autant plus qu’on constate une hausse contrastée du PIB  de certains pays africains. En connaissant au plus près les secteurs qui rapportent en Afrique, les investisseurs étrangers et locaux participeront ensemble à la redynamisation du continent.

15:22 Publié dans véranda | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.